18

Veuillez confirmer que vous avez plus de 18 ans ou quitter le site.
Ce site utilise des cookies uniquement pour analyser le trafic.

Comment protéger ses sextos?

Si vous êtes en train de rechercher quelles sont les meilleures escortes dans votre région, ou si vous avez déjà trouvé chaussures à votre pied, vous avez sûrement envie de vivre pleinement la “relation”. C’est donc parfaitement normal que vous essayez toutes sortes de nouvelles choses, que ce soit sous la couette, comme en dehors. Forcément, pimenter une vie sexuelle déjà un peu contaminée par la routine, ça paraît difficile… Mais en réalité, c'est très simple. Il vous suffit simplement de faire de nouvelles choses! Sur internet, vous avez une source inépuisable de contenu pour vous aider à trouver une nouvelle façon de faire monter les degrés entre vous et votre conquête. Les sextos sont un des moyens les plus courants de parvenir à vos fins: rapides, excitants, surprenants et un peu tabou, c’est un des procédés les plus à la mode en ce moment. Pourtant, les sextos ne sont pas dénués de danger… En fait, ils sont plutôt très risqués. On vous explique tout dans la suite de cet article.

meilleures escortes dans votre région

Contexte

Les personnes qui n’ont jamais envoyé de sexto, c’est clairement une espèce en voie de disparition. Que celui ou celle qui n’a jamais envoyé un sexto nous jette la première pierre… Mais en fait, c’est (quasiment) tout le monde qui à déjà essayé, voire même qui continue. En couple, avec une escorte Lille, ou simplement avec une relation type sex-friend, les petits messages classés adultes sont énormèment utilisés. Que ce soit dans la séduction, ou dans la “récupération”, dans la conquête et dans la reconquête. Avec des mots, des allusions un peu lubriques, des jeux de mots grivois… Mais aussi avec des photos évocatrices… Et d’autres qui laissent un peu moins de place à l’imaginaire. Et c’est pour ça que ça peut devenir dangereux: entre de mauvaises mains, un leak et vite arrivé. Et même pire, imaginez: vous envoyez vos photos à Mamie… Les repas de familles n’auront plus jamais la même ambiance. On cherche (évidemment) à éviter à ce que les sextos qui montrent notre intimité finissent sur la place publique. Normal: le numérique, c’est un peu trouble, un peu flou. Et on a souvent peur qu’il n’y ait aucune garantie de confidentialité… Et bien souvent, c’est vrai: il n’y en a pas. Alors, comment je fais si je veux que mes sextos soient protégés, pour ne pas risquer de finir à poil sur internet?

Eviter les détails qui permettent de vous identifier

C’est vraiment le principe le plus logique de tous. Si vous ne voulez pas être reconnu dans un éventuel leak, ou fuite, vous ne mettez pas le visage sur la photo. Vous évitez à tout prix de montrer ces petits détails qui vous trahiront: les grains de beauté à côté du nombril, les piercings sur le corps, les tatouages (encore plus ceux-là). Voilà pour le côté évident de ce conseil, mais restez! Il y a aussi votre décoration intérieure: le tableau derrière vous, est-ce qu’il est reconnaissable? Le cadre du lit également? Donc soit vous floutez un peu tout, soit vous prenez vos petites photos dans une salle de bain d’un hôtel, et sans aucun détail identifiant votre corps à vous.

Supprimer les métadonnées

Voici le conseil le plus général et pourtant le plus sous-estimé de tous: les métadonnées. La plupart des photos numériques que vous envoyez contiennent en fait des métadonnées, dont les coordonnées GPS du lieu où la photo à été prise, la date et l’heure du cliché, la amrque et le modèle de l’appareil photo etc… Vous pouvez désactiver la caméra de votre iPhone (si vous en avez un) par exemple, pour qu’il ne sauvegarde pas les données géographiques de vos photos. Il existe également des applications comme ViewExif pour afficher et supprimer les métadonnées de votre téléphone. Si c’est impossible, vous avez juste à utiliser votre ordinateur. Et attention: là on rentre dans la phase “pirate d’internet”... Ou pas. Branchez votre téléphone à votre ordinateur. Sur Windows, une fois vos photos coquines affichées sur votre ordi (attention à bien être seul), faites un clic droit sur le fichier image, puis cliquez sur “propriétés”, puis “détails”. Enfin, recherchez le lien “supprimer les propriétés et les informations personnelles”. Ce lien supprime les métadonnées, rendant ainsi vos photos vierges de tout éléments compromettants. Pour un Mac par contre, il vous faut l’OS X Yosemite, pour supprimer Geodata sans l’aide d’un logiciel payant ou qui n’est pas déjà intégré à votre ordinateur. Une fois la photo affichée dans L'aperçu, séléctionnez “Outils” et “Affichez l’inspecteur”. Puis, cliquez sur l’îcone d’information (i) pour afficher le panneau d’information. Ensuite, cliquez sur l’onglet GPS pour “Supprimer les informations de localisation”.

sextos qui montrent notre intimité

La hantise des gens: le Cloud

Souvent, j’avoue que sur iPhone et/ou Mac, c’est un peu la peur réccurente des gens. “Oui mais si je t’envoie la photo, que le Cloud la sauvegarde, et que quelqu’un le hack?”. Il suffit en fait de rendre vos photos utilisées pour les sextos innaccessibles aux pirates. Sur votre iPhone, vous avez en fait le choix de cocher la “synchronisation automatique” des images/photos avec l’iCloud. Décochez-le tout simplement. Pas besoin de le faire tout le temps, mais assurez vous de le garder éteint pendant vos séances de photos. Si vous souhaitez conserver vos photos de nus, il peut être judicieux de les conserver sur un disque dur externe par exemple, plutôt que sur l’iCloud, Google Drive etc…

Le crime parfait: la destruction de preuve

En fin de compte, c’est ce qui vous sécurise le plus: la destruction des preuves. Une fois votre crime commis, il est beaucoup plus simple de détruire la preuve, plutôt que de laisser vos photos compromettantes tomber entre les mains d’un quelcquonque hackeur, ou d’un curieux malintentionné. Le petit reflexe intelligent: demandez à votre partenaire de faire la même chose, en supprimant la photo. Ou les photos.

Le sexting au travail

Bon, si vous travaillez dans une boîte qui utilise beaucoup d’ordi (donc en gros: tout le monde), vous avez le risque que vos photos finnissent dans le Cloud de la boîte. Et vous avez également le risque de vous faire surprendre, et de vous faire virer… Donc, même si c’est tentant: abstenez-vous. Attendez d’être loin du travail, pour sextez!

137