18

Veuillez confirmer que vous avez plus de 18 ans ou quitter le site.
Ce site utilise des cookies uniquement pour analyser le trafic.

Petit guide pour la sécurité des femmes la nuit

Depuis des années, en France, la sécurité est une question et une problématique importante pour de nombreuses femmes. Pouvoir sortir seule le soir, en se sentant en sécurité dans les rues désertes de nuit, c’est et ça a toujours été un problème. Surtout pour les femmes. Selon des études scientifiques et des sondages de l’Insee et de l’institut Paris région, en île de france, en 2017, ce sont plus de 65% des femmes qui se sentent en insécurité. 30% d’entre elles sont inquiétées par les lieux déserts, et pour 65% d’entre elles, c’est le véhicule des transports en commun qui est le plus anxiogène. Et à raison: c’est près de 34% des lieux d'agressions tout-venant qui ont lieu dans les transports, et 32% dans les lieux publics. C’est donc un problème commun et de plus en plus représenté en France. Voici un petit manifeste et quelques astuces pour vous sentir plus en sécurité lorsque vous sortez.

Mettez-les gens au courant

rencontrer une escorte dans la nuit

Lorsque vous sortez en soirée, seule le soir, ou même l’après-midi: parlez en. Dites clairement, par message ou même appel, à quelqu’un qui va vous solliciter dans la journée, pour savoir où vous êtes, que vous allez sortir. Cela peut être un ami, un membre de votre famille, peu importe. Cette pseudo règle est importante surtout lorsque vous sortez de nuit, puisque c’est le moment de la journée ou les crimes et les délits se déroulent le plus. Elle est aussi particulièrement importante si vous êtes une escort Chambery par exemple.

Les zones isolées… évitez-les

La nuit, si vous revenez de soirée par exemple, évitez les zones isolées la nuit. Ces petites zones incluent les petites ruelles sombres par exemple, les bois, les passages à côté des rivières, les parcs avec de la végétation etc… Bref les zones où personne ne sera là pour vous voir. Ce n’est pas un secret: les zones isolées sont celles où vous avez le plus de chance d’être en insécurité et d'être victime d’un délit/crime, puisque les criminels et les personnes dangereuses agiront dans des conditions plus favorables de nuit, dans ces lieux. Si vous pouvez demander de l’aide, alors vous avez moins de chance de rencontrer un agresseur.

La petite lampe torche

Gardez toujours une petite lampe torche sur votre porte clé, pour l’avoir partout où vous allez. Vous ne savez jamais quand vous aurez besoin de lumière dans la nuit. Et non la lampe torche de votre téléphone n’est pas suffisante: si vous n’avez plus de batterie, vous n’avez plus de lumière. En plus, avec votre téléphone à la main, vous avez plus de chance de vous le faire voler, ou de faire la proie parfaite d’une agression, juste pour vos possessions matérielles.

Pas de raccourci

C’est une des astuces les plus importantes pour la sécurité personnelle de nuit. Vous ne devez jamais risquer de mettre en péril votre sécurité pour gagner du temps, surtout si ça veut dire emprunter des rues désertes et sombres que vous ne connaissez pas bien. Même si votre itinéraire dure un peu plus longtemps, ou que vous arrivez trop tard pour votre soirée par exemple, la patience vous sauvera largement la mise. Prévenez vos amis que vous serez un peu en retard, c’est déjà un bon point pour vous garder en sécurité.

Prévoyez votre itinéraire avant même de partir

Si vous avez rendez-vous, ou une soirée, dans une zone qui ne vous est pas familière? Que vous devez sortir après que la nuit soit tombée, et que vous êtes seule pour faire le trajet? Soyez sûre de préparer à l’avance votre plan. Essayez de vous situer et de spatialiser les rues par lesquelles vous passerez. Vous pouvez aussi voir si des noms d’avenue vous sont connus ou non etc… Déjà, ça vous permettra d’éviter de vous perdre. Mais surtout, vous pourrez marcher avec confiance, ce qui peut désamorcer une potentielle attaque: une personne qui a de mauvaises intentions aura tendance à s’en prendre à quelqu’un qui paraît faible et peu sûr de lui/d’elle. Pour lui/elle, voir quelqu’un de confiant marcher revient à lui faire passer le message suivant: si tu veux m’attaquer moi, ça risque d’être difficile. Donc, évitez de paraître nerveux ou intimidé, comme en marchant très vite la nuit, ou en jetant constamment des coups d’oeils apeurés.

Conseils pour escortes qui rencontrent des clients la nuit

Buvez avec modération (et surveillez votre verre)

Donc, la nuit, lorsqu’on sort, on ne va pas se mentir: c’est souvent pour faire la fête. Pour aller rencontrer une ou plusieurs personnes, prendre du bon temps. Ce qui rime souvent avec alcool… C’est quasi inévitable. Pour optimiser au maximum votre sécurité, restez le plus alerte possible lors de votre sortie: scrutez attentivement votre verre, et les gens qui sont à proximité de vous. Si quelqu’un ou quelqu'une paraît louche, animé par de mauvaises intentions ou sous l’emprise excessive d’alcool ( et/ou de stupéfiant) surveillez bien. Vous pouvez boire seulement 1 verre (2 grand maximum) et arrêtez de boire après ça. La petite astuce: sirotez votre verre, faites-le durer le plus possible. Ce n’est pas parcequ’on se sent bien sur le moment, qu’un verre de plus ne fera pas de mal! Rappelez-vous: les effets de l’alcool, spécialement des alcools forts blancs, peuvent survenir plus tard dans la soirée, bien après avoir bu. Et buvez de l’eau entre temps, pour rester hydraté, et donc ne pas boire d'alcool uniquement car vous avez faim.

Soyez très attentive (comme un profiler)

Encore sur le thème de la vigilance, mais c’est en fait le plus important parmi tous ces conseils. En fait, c’est même le seul conseil à garder de ce petit guide: soyez alerte. Sans verser dans la paranoïa et vous empechez de profiter de votre petite sortie ou de votre soirée. Mais simplement: être attentif à ce qui nous entoure permet de déceler et par conséquent de désamorcer la grande majorité des incidents mineurs qui sont susceptibles de nous arriver par la suite. Par exemple: si vous voyez un grand type ivre mort commencer à avoir le sang qui lui bat les tempes, et hurler sur des gens autour de lui… et bien en boîte ou dans un bar dansant, vous ne le verrez probablement pas, car vous ne l’entendrez pas. Par contre, en vous concentrant sur l’audience présente qui vous entoure, vous verrez à ses mouvements lents et patauds qu’il est dans un état second, et que donc, il ne faut pas s’approcher de lui.

117