18

Veuillez confirmer que vous avez plus de 18 ans ou quitter le site.
Ce site utilise des cookies uniquement pour analyser le trafic.

Tu aimes les pieds et veux vivre tes reves sans tabou? Decouvre comment!

Comment mettre ses 5 sens au service du plaisir ?

Les pieds sont une des destinations les plus populaires de l’attirance pour le corps…

Et bien souvent, c’est un fantasme incompris qui peut parfois créer des moqueries, ou simplement du rejet.

Pourtant, il est très commun dans la société.

Que ce soit chez les hommes, les femmes, hétéros ou gay…

sens au service du plaisir

Il existe énormément de gens attirés par les pieds. Approximativement 68 millions de personnes selon une étude scientifique ( peut-être quelqu’un qui voulait trouver chaussure à son pied… )

On peut être attiré par leur apparence, évidemment, mais aussi par leur taille… Et en général tout ce qui touche à leur entretien.

 Une simple manucure, une bonne couleur de vernis peut transformer les pieds les plus communs en un objet de désir puissant

 Mais il y a d’autres choses : l’odorat peut entrer en jeu. Ce sera l’odeur du membre qui suscitera le désir et l’excitation. Le goût de la peau également. La température aussi est un facteur attirant pour certains. 

 En bref… Il existe une multitude de façons d’aborder votre fantasme.

Toutes les facettes de ce désir ne demandent qu’à être explorées.

 Et vos 5 sens peuvent être utilisés… et vous mener dans un océan de plaisir sans fin

 

Pourquoi c’est si bon ?

C’est très simple.

Déjà, les connaisseurs savent apprécier le pied sous toutes ses formes.

En chaussettes ou pieds nu, comme on l’a vu, il existe de nombreuses façons de l’adorer et de le vénérer.

Cela permet de relâcher le stress, de laisser les commandes à sa partenaire, pour profiter d’un moment de tranquillité et de satisfaction. C’est comme une bouffée d’air frais : on laisse libre cours à son fétiche, on explore ses fantasmes secrets et inavoués, pour vivre un instant de jouissance sexuelle à son maximum.

Il n’existe comme limites que celles que vous vous fixez.

Même si c’est “tabou”...

Vous pouvez vivre votre fantasme.

Ce que vous voulez vraiment...

Alors oui, il existe quand même des produits pour les amateurs. Des photos de pieds aux chaussettes usagées, en passant par les vidéos… Il y en a pour tous les goûts.

Mais vous ne pourrez pas être sûr de la qualité de ce que vous recevrez, et vous n'aurez pas de vraies interactions ni de dialogues.

 Lorsqu'il s’agit de ce genre d'offres, vous parlez à quelqu’un qui n’a pas forcément le même fantasme que vous. Et qui voit la chose comme une simple transaction…

 Non vraiment, rien n’égale les vraies rencontres.

vraies interactions ni de dialogues

Parce qu'au fond, la réalisation de vos désirs…

C’est d’adorer, et d’intégrer les pieds à vos jeux sexuels.

Pour certains, c’est se faire marcher dessus comme un tapis…

Pour d’autres, c’est de lécher les orteilles comme une sucette.

Il existe une foule d'idées et de manière de concrétiser votre fantasme.

 Mais alors…

Où trouver des partenaires ?

 

Il existe des femmes ouvertes d’esprit, prêtes à accepter cette part de vous et à profiter, avec vous, de parties de plaisirs endiablées.

 De même, beaucoup de femmes pratiquent et sont véritablement fan du fétiche du pied…

 Il existe notamment une communauté bien précise : escorte Toulouse.

Cherchez ici, vous ne serez pas déçu…

Comment prendre son pied ?

Si vous êtes ici par curiosité, alors rassurez-vous.

Vous n’êtes pas obligé d’être actif. En fait, il suffit de laisser votre partenaire tenir et toucher vos pieds. L’actif, c’est celui qui va avoir le pied comme centre d’attention pendant le jeu.

Si vous avez la chance d’avoir un partenaire qui a vos goûts, alors on parle de jeux mutuels.

Et quand il s’agit du jeu mutuel, les exemples sont extrêmement variés.

Certains aiment les chatouilles, d’autres les frottements, les massages, ou encore lécher et sucer les orteilles du partenaire. Parfois, c’est d’avoir les pieds de leur partenaire en pleine figure qui provoquera l’excitation.

Le mélange des styles

Il existe également un mix subtile entre fétiche du pied et BDSM. Rien de très hardcore, ne vous en faites pas.

 Eh oui… Pour certain, le fétiche des pieds est meilleur lorsqu’il est mélangé au BDSM.

Généralement, pour cette combinaison, on utilisera des fouets à plumes, un pagayeur ou un martinet pour frapper doucement les pieds.

Il existe aussi une technique appelée Bastinado, qui consiste à frapper la plante des pieds comme une sorte de punition.

Alors évidemment, comme pour toutes les formes de sadomasochisme, le degré d’intensité de la pratique varie selon les goûts de chacun.

Tant que c’est fait dans le respect de l’autre et avec son consentement, et que les deux personnes en tirent une forme de plaisir…

Allez-y.

les pieds sont le trésor le mieux gardés des femmes

Pourquoi les pieds ?

Il y a une phrase qui montre bien la fascination et l’admiration qu’on peut avoir pour ce membre… 

“les pieds sont le trésor le mieux gardés des femmes”

C’est un objet de convoitise.

Le père de la psychologie moderne, Sigmund Freud, a une théorie sur le sujet. Selon lui, le pied est en fait un symbole sexuel très primitif… de phallus.

Et les chaussures, souliers et autres talons sont censés représenter l’appareil génitale féminin.

Bon… Cette théorie à au moins le mérite d’exister.

Mais plus concrètement, une étude scientifique de 1999 à démontrer que les pieds et les appareils génitaux sont juste à côté dans la carte sensorielle du cerveau.

Et certaines personnes ont des connexions sexuelles entre les deux membres.

Concrètement, elles ressentent les stimulations sur leurs pieds de la même façon qu’elles les ressentent en bas de la ceinture.

En fait… ça n’a rien d’une déviance.

C’est une spécificité.

Une pratique traditionnelle

La pratique remonte à des temps anciens. En fait, dès la Rome Antique, il y a des traces écrites de la pratique du fétiche des pieds. Et pas de n’importe qui…

Le consul Lucius Salvus Otho allait déjà dans des maisons closes pour vénérer des pieds de femmes.

De même, un homme politique du nom de Lucius Vitellius à supplier une impératrice de retirer ses chaussures, et pendant des années, à porter sa chaussure droite sous sa toge, en l’embrassant parfois.

(( Visitez notre site internet pour explorer vos fantasmes sans tabou! ))

CTA FINAL ?

 
73